SUR LA PSYCHOLOGIE Table

Gilbert Simondon, Sur la Psychologie, Puf, Paris, 2015, 515 pages
Préface de Bernard Balan

TABLE

Note éditoriale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

Préface, par Bernard Balan .....................................................7

-----

FONDEMENTS DE LA PSYCHOLOGIE CONTEMPORAINE

Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21

PREMIÈRE PHASE : le dualisme causal (1880-1918). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

I – Recherche expérimentale et objective. Laboratoires de psychologie.
Applications. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
II – La théorie psychologique avant 1919. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
III – La psychologie pathologique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
IV – Caractérologie et théorie des tempéraments. . . . . . . . . . . . . . . 82
V – La psychologie sociale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83

DEUXIÈME PHASE : le monisme systématique (1918-1939). . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87

I – Psychologie expérimentale et objective : comportement et forme 88
II – Psychologie philosophique – la recherche phénoménologique. 113
III – Psychologie pathologique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135
IV – Caractérologie et théorie des tempéraments. . . . . . . . . . . . . . . 141
V – La psychologie sociale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
VI – La psychologie génétique (psychologie de l'enfant). . . . . . . . . 167
VII – Psychologie et esthétique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 177

TROISIÈME PHASE : le pluralisme génétique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181

I – Cybernétique, société, psychologie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 183
II – La psychologie pathologique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 214
III – Psychologie génétique – psychologie de l'enfant - pédagogie. . 223
IV – Psychologie et esthétique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 240

Conclusion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 247

Annexe : Histoire des recherches pédagogiques précédant 1945 et de leur
relation avec les théories psychologiques. . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 251

-----

INITIATION À LA PSYCHOLOGIE MODERNE (1965-1966, extraits)

Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 273
I – Comparaison entre philosophie et psychologie. . . . . . . . . . . . . . 273
II – Rapport entre la psychologie et les sciences de la nature. . . . . . 274
III – L'étape des sciences de la vie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 276
IV – Théorie des motivations. Notion de besoin. . . . . . . . . . . . . . . . 278

Première partie : les fonctions cognitives. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 281

Chapitre I – Sensation et perception. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 281
Chapitre II – Mémoire et apprentissage (notes de cours résumées). 333
Chapitre III – L'intelligence, la résolution des problèmes (résumé). 355

-----

LA SENSIBILITÉ (1966-1967)

Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 361
I – La sensibilité pour la réflexion philosophique. . . . . . . . . . . . . . . 362
II – Étude psychophysique et psychophysiologique. . . . . . . . . . . . . 369
III – La sensibilité et son rapport avec les autres fonctions dans
l'ensemble des conduites. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 377

PREMIÈRE PARTIE : la sensibilité extéroceptive. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 383

I – L'irritabilité : spontanéité et réactions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 383
II – De l'irritabilité à la sensibilité et à la sensorialité. . . . . . . . . . . . 391
III – Rôle de la sensibilité extéroceptive dans les conduites réactionnelles
élémentaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 400
IV – La sensibilité dans les conduites instinctives. . . . . . . . . . . . . . . 427
V – Rôle de la sensibilité extéroceptive dans les conduites perceptives
supérieures. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 440

DEUXIÈME PARTIE : sensibilité intéroceptive et proprioceptive. . . . . . . . . . . . . . . . . 451

I – Intérocepteurs et propriocepteurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 451
II – Fonctions régulatrices de la sensibilité endogène. . . . . . . . . . . . 459

TROISIÈME PARTIE : aspects affectifs de la sensibilité : le plaisir et la douleur. . . . . . 473

I – La douleur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 473
II – Le plaisir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 478
III – Les phénomènes de conditionnement et d'apprentissage intervenant
dans le plaisir et la douleur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 484

Annexe au Cours sur la sensibilité (philosophie et psychologie)........495

Planches de l'auteur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 497
Index des noms. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 501